musée-lesbien.com chez saphisme.com
 
  Les Mille et Une Nuits : introduction  
 

 

 

 

 

 

 

 

"Les mille et une nuits" Aquarelle d'Ange et Damnation (Paris, octobre 1994, format 18 x 13 cm)

Les Mille et une Nuits est une compilation anonyme de contes populaires d'origines et d'époques variées. Une source indo-persane à coloration hellénistique se situe entre les IIIe et VIIe siècles. Un fonds arabe date de la période du pouvoir des califes de Bagdad (IXe -XIe siècles). Enfin un fonds populaire égyptien date des XII et XIIIe siècles. Ces contes ont le même prétexte. Pour se venger de l'infidélité de son épouse, un calife déflore chaque nuit une nouvelle vierge et l'assassine. Pour tenter d'échapper à cette série crimino-déflorale vengeresse, la vierge et princesse Schahrazade ou Shéhérazade, fille d'un vézir, " la Fille de la Cité " conte chaque nuit une histoire sans fin au calife. Ce recueil fut propagé en Occident grâce à la première traduction (bien chaste et bien infidèle) établie par l'orientaliste français Antoine Galland (1646-1715) entre 1704 et 1717. Le succès de cet ouvrage participa à la mode de l'orientalisme dont les Lettres persanes de Montesquieu (1689-1755) se firent l'écho. D'autres traductions partielles précédèrent la monumentale traduction de 1898 à 1904 due au docteur Joseph-Charles-Victor Mardrus (1868-1949), médecin aux Messageries Maritimes, né en Egypte et premier époux de la poétesse Lucie Delarue-Mardrus. Parmi les soixante-quinze contes rapportés par Mardrus, nous avons retenu six contes où les femmes s'enlacent.

 Kamaralzamân et la princesse Boudour

 Ibn Al-Mansour et les deux adolescentes

 Le Khalife et le Khalifat

 Hassân Al-Bassri

 La Jouvencelle, lieutenante des oiseaux

 Baïbars et les douze Capitaines de police

 

 Suite : Kamaralzamân et la princesse Boudour

 
 


 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
hau
 haut page
  Bibliographie :
- Les Mille et une nuits éd. GF Flammarion traduction par Antoine Galland.
- Les Mille et une Nuits éd. Bouquins Robert Laffont contes traduits par le Dr J.C. Mardrus (éd. originale Revue blanche puis Eugène Fasquelle pour les 4 derniers tomes, 1899 à 1904)
- Les Mille et une Nuits éd. Pocket texte établi sur les manuscrits originaux par René R. Khawam
- Les Milles et Une Nuits I. Nuits 1 à 327 texte traduit, présenté et annoté par Jamel Eddine Bencheikh et André Miquel, éd. Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2005.
- 44e Album de La Pléiade : Mille et Une Nuits Iconographie choisie et commentée par Margaret Sironval, éd. Gallimard, 2005.
- L'érotisme des Mille et une Nuits par Enver F. Dehoï, éd. Jean-Jacques Pauvert, 1961.
- Encyclopédie de l'amour en Islam, érotisme, beauté et sexualité dans le monde arabe, en Perse et en Turquie par Malek Chebel, éd. Payot, 1995, Paris.
- Les Milles et Une Nuits et les enchantements du Docteur Mardrus, par Dominique Paulvé et Marion Chesnais, Musée du Montparnasse, éditions Norma, 2004.
Liens lesbiens :
angeetdamnation.com

accueil

Tout et Rien sur Sappho de Lesbos

bibliothèque lesbienne par auteurs

musée lesbien

sexualité et saphisme. Ici dessin d'Ange et Damnation

haut de page
     
 

www.saphisme.com
Page entoilée le 28/06/2003 et mise à jour le 17/07/2005

pour écrire à la webmastrice : saphisme.com@orange.fr

© Copyright 2000-2010
Édition sur le net :

- des traductions et commentaires francophones de l'œuvre de Sappho de Lesbos dans www.sapphodelesbos.com
- de textes littéraires à connotation lesbienne ou sapphique dans www.litterature-lesbienne.com

- d'une iconographie pompeusement dénommée www.musee-lesbien.com.
Le tout par passion livresque, saphique et sapphique, lesbienne, littéraire et pour tuer le temps.