musée-lesbien.com chez saphisme.com
 
 

Sapho rappelée à la vie par le charme de la musique (1811)

par Louis Ducis (1775-1847) peintre français

 
accueil saphisme.com
 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

1) Gravure de Monsieur BOFSELMAN d'après un tableau de Louis DUCIS : "SAPHO rappelée à la vie par le charme de la Musique" (1811, commande du général Jean Rapp, Norton Simon Museum en Californie). En sous-titre "à Paris chez Osterwald l'aîné Editeur rue Pavée St André des Arts n° 5". Taille hors tout 70x60 cm.

source : en vente sur un site d'enchères en juin 2011 au prix de 300 euros.

2) "Sapho rappelée à la vie par le charme de la Musique" (huile sur toile, 115.2 x 146.3 cm) conservé au Musée Norton Simon en Californie aux U.S.A.

Commentaire emprunté au Musée  Norton Simon Museum et traduit par saphisme.com :

"Louis Ducis devint l'élève de Jacques-Louis David en 1795. Ducis est connu pour ses peintures provenant des épisodes historiques et littéraires, comme dans ce travail exposé au Salon en 1812. Sappho poétesse grecque fut un personnage fort à la mode au début du 19e siècle. Plusieurs opéras tragiques, du nom de l'héroïne, furent souvent représentés. Le célèbre dramaturge Jean-François Ducis (1733-1817), oncle de Louis Ducis, mentionne les amours malheureuses de Sappho dans une anthologie poétique. Dans les arts, son histoire a inspiré des peintres comme le Baron Antoine-Jean Gros (1801) et David (1809). Ces différentes expressions d'un même sujet a  probablement influencé l'oeuvre de Ducis.

Ce rendu élégant et très fin de "Sappho rappelée à la vie par le charme de la musique" montre la poétesse abandonnée dans une mélancolie profonde suite à l'abandon de son amant Phaon. La chorégraphie bienséante et rythmée des personnages et l'arrangement de la fin dramatique du tableau rappellent une scène théâtrale. Une statue de bronze de Minerve, déesse de la sagesse, est une allusion à la force d'âme nécessaire pour résister aux affres de l'amour.

"Louis Ducis became a student of Jacques-Louis David in 1795. Ducis is best known for his paintings derived from historical and literary episodes, as in this work exhibited in the 1812 Salon. Interest in the Greek poetess Sappho was high in the early 19th century. A popular tragic opera, named for the heroine, was frequently performed. The well-known playwright Jean-Francois Ducis (1733–1817), Louis Ducis’s uncle, referred to Sappho’s ill-fated love in an anthology of poems. In the visual arts, her story inspired paintings by both Baron Antoine-Jean Gros (1801) and David (1809). These various expressions of the same subject likely influenced Ducis’s selection.

This elegant and highly finished rendering of Sappho Recalled to Life by the Charm of Music shows the poetess stirring from the deep melancholy that befell her after her lover Phaon’s abandonment. The rhythmic and decorous choreography of her attendants and the arrangement of the drama close to the picture plane recall a stage performance. A bronze statue of Minerva, the goddess of wisdom, alludes to the strength of mind needed to withstand the pangs of love."

source : Norton Simon Museum Californie, Etats-Unis.

 

Bibliographie :
- Bonnet Marie-Jo : Les Deux Amies, Essai sur le couple de femmes dans l'art, éditions Blanche, 2000
- James Smalls : Gay Art traduit de l'anglais par Françoise Marchand-Sauvagnargues © Parkstone 2008


Liens lesbiens :
http://www.nortonsimon.org/collections/browse_title.php?id=F.1983.10.P

 

 

accueil saphisme.com

Tout et Rien sur Sappho de Lesbos

bibliothèque lesbienne chronologique par auteurs

musée lesbien

sexualité et saphisme. Ici dessin d'Ange et Damnation

 

haut de page

     
 

www.saphisme.com
Page entoilée le 028/07/2011 et mise à jour le 0/0/00

pour écrire à la webmastrice : saphisme.com@orange.fr

© Copyright 2000-2012

Édition sur le net :

- des traductions et commentaires de l'œuvre de Sappho de Lesbos dans www.sapphodelesbos.com
- de textes littéraires à connotation lesbienne ou sapphique dans www.litterature-lesbienne.com
- d'une iconographie pompeusement dénommée www.musee-lesbien.com.

Le tout par passion livresque, saphique et sapphique, lesbienne, littéraire et pour tuer le temps.