musée-lesbien.com chez saphisme.com
 
  Sapho et l'Amour titré aussi L'inspiration favorable par Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) et Sapho gravure d'Aline Papavoine d'après Fragonard
accueil saphisme.com
 

 

 

 

 

 

 

Sapho et l'Amour ou l'Inspiration favorable par Fragonard

Sapho gravure d'Aline Papavoine d'après Fragonard


 

 

 

 

 

 

 

t

Le vendredi 11 janvier 2008 au Musée Jacquemart-André à Paris, j'ai admiré cette toile ovale allégorique (60,5 cm x 50,5 cm, collection particulière) ici bien mal reproduite à l'occasion de l'exposition "Fragonard, les plaisirs d'un siècle" du 3 octobre 2007 au 13 janvier 2008.

Sapho aux joues écarlates et aux épaules et aux seins largement dénudés, coiffée d'une couronne de laurier, symbole de victoire, s'apprête à prendre la flèche, en guise de plume, que lui tend Amour (Eros ou Cupidon, fils d'Aphrodite et d'Héphaïstos - Vénus et Vulcain) prêt à l'embrasser sur la joue. Un bloc de papier est posé sur un coussin de velours rouge en guise d'écritoire où repose le bras nu de Sappho, poétesse inspirée par Amour. L'auriculaire relevé de la main tendue vers la flèche dénote-t-il une Sappho "précieuse" ? Je fus surprise par un regard fixe et sans grande expression et je notais que l'angle de l'oeil gauche (dont je ne saurais dire le terme médical) est affublé d'un rond blanc bien disproportionné à mon goût.

Ce tableau "proviendrait, selon une étiquette collée sur le châssis, de la collection "C. Boisgelin", vente Christie' Monaco, 22 juin 1991, n° 145 (attribué à) où le tableau est dit provenir de la collection Gilles de Boisgelin ; acquis à cette vente par les propriétaires de l'an 2007-2008.

Quatre autres compositions de Fragonard sur le thème du portrait allégorique de Sappho sont aujourd'hui répertoriées :

- La première ovale 63 x 53 cm, ancienne collection Thyssen, vente Londres, Sotheby's, 5 juillet 1989, n° 57 ;
- la seconde d'égal format, ancienne collection Portanova, vente New York, Christie's, 2 novembre 2000, n° 198 ;
- la troisième d'égal format est d'une authenticité douteuse ;
- la quatrième est une grisaille (32 x 22,5 cm).

La seconde image ci-dessus exposée est une gravure de Mlle Angélique Papavoine (non citée dans le dictionnaire des femmes célèbres éd. Bouquins, ni autres références détenues par saphisme.com) d'après Fragonard parue en 1788 "A Paris chez l'auteur Rue Ballif, au coin de celle des Bons enfants, n° 18". Sur cette planche titrée "Sapho", nous retrouvons l'auriculaire relevé, la couronne de laurier, les épaules et les seins largement dénudés, la feuille de papier reposant sur un coussin, la flèche de l'Eros ailé et calin.

Bibliographie :
- Bonnet Marie-Jo : Les Deux Amies, Essai sur le couple de femmes dans l'art, éditions Blanche, 2000

Liens lesbiens :
???extebas_biblio_liens

 

 

accueil saphisme.com

Tout et Rien sur Sappho de Lesbos

bibliothèque lesbienne chronologique par auteurs

musée lesbien

sexualité et saphisme. Ici dessin d'Ange et Damnation

 

haut de page

     
 

www.saphisme.com
Page entoilée le 12/01/2008 et mise à jour le 28/03/2010

pour écrire à la webmastrice : saphisme.com@orange.fr

© Copyright 2000-2012

Édition sur le net :

- des traductions et commentaires de l'œuvre de Sappho de Lesbos dans www.sapphodelesbos.com
- de textes littéraires à connotation lesbienne ou sapphique dans www.litterature-lesbienne.com
- d'une iconographie pompeusement dénommée www.musee-lesbien.com.

Le tout par passion livresque, saphique et sapphique, lesbienne, littéraire et pour tuer le temps.