DU TRIBADISME CHEZ FRANÇOIS MAYNARD (1582-1646)  

 
 
D'abord secrétaire de la Reine Marguerite de Valois, François Maynard (1582-1646) acheta la charge de Président du présidial d'Aurillac en Auvergne. Momentanément protégé du Cardinal de Richelieu (1585-1642), il fit partie des premiers membres de l'Académie française créée en 1635 et se lia avec son maître en poésie François de Malherbe (1555-1628). Enfin il fut nommé Conseiller d'Etat. Grand auteur de priapées, Maynard mourut l'année de la publication de ses Œuvres dont les plus licencieuses seront publiées seulement en 1864 et rééditées par Louis Perceau en 1932 dans Le Cabinet Secret du Parnasse, François Malherbe et ses escholiers Recueil de poésies libres, rares ou peu connues, pour servir de Supplément aux Oeuvres dites complètes des poètes français. Dans le poème ci-dessous le mot "tribade" est employé au sens large tel que le relève F.-K. Korberg : femme qui se masturbe, ici avec le doigt comparable à "quelque chose qui faut taire", le pénis si le doigt savait "pisser" ou éjaculer.

 

            TRIBADES SEU LESBIA
             
             
            Ils sont bien battus, vos beaux yeux,
            N'en accusez pas la migraine,
            Mais bien la fureur de Clymene
            Et vos doits, à qui sierroit mieux
            Braguette que gant ny mitaine.
             
            Si votre doit savoit pisser,
            Avec ce qu'il sait deja faire,
            Belle Phyllis, c'est chose claire
            Qu'on le pourroit faire passer
            Pour quelque chose qu'il faut taire.
             
            Pour avoir, comme vous avez,
            Une main si blanche et si nette,
            Comment diable est-ce que vous faite,
            Car le trou où vous la lavez
            Est une étrange savonette ?

 

D'après Louis Perceau, sur le manuscrit 15220 "Mélanges en prose et vers" de la Bibliothèque Nationale de Paris provenant de l'abbé de Targny est noté : "Cette pièce est de Ménard et m'a été envoyée par Mr Bourdelot à Langres"
 
 
 

accueil

Tout et Rien sur Sappho de Lesbos

bibliothèque lesbienne par auteurs

musée lesbien

sexualité et saphisme. Ici dessin d'Ange et Damnation

   
Bibliographie :
- Le Cabinet Secret du Parnasse, François Malherbe et ses escholiers Recueil de poésies libres, rares ou peu connues, pour servir de Supplément aux Oeuvres dites complètes des poètes français FRANCOIS DE MALHERBE ET SES ESCHOLIERS FRANCOIS DE MALHERBE - LE PRESIDENT MAYNARD - RACAN - YVRANDE Textes revus sur les Editions anciennes et publiés avec notes, variantes, Bibliographie et Glossaire par Louis Perceau, Paris, Au Cabinet du Livre, 1932 (exemplaire numéroté 1311).

Liens lesbiens :
???
   
www.saphisme.com
Page entoilée le 01/01/2001 et mise à jour le 24/12/2003

© Copyright 1999-2010

pour écrire à la webmastrice : contact@saphisme.com

Édition sur le net :

- des traducteurs et commentateurs francophones de Sappho de Lesbos
- de textes littéraires ou scientifiques qualifiés de lesbiens par abus de langage
- d'une iconographie et d'une pinacothèque dénommées pompeusement "musée lesbien".


Par passion livresque, sapphique, lesbienne, littéraire et pour tuer le temps.