Les poésies de Sapho : le livre II des IX livres conservés,
traduit par Théodore Reinach et Aimé Puech (Alcée-Sapho éd. Les Belles Lettres, 1937)

 

 

Table des matières du livre Sapho

Avertissement : ce travail d'entoilage en l'honneur de Sappho de Lesbos et de ses traducteurs français ne reproduit pas le texte grec de l'édition bilingue des Belles Lettres.

Livre II. Pentamètre saphique éolien de 14 syllabes


LIVRE II. PENTAMETRE SAPHIQUE EOLIEN DE 14 SYLLABES

(Fragments de Sapho traduits par Reinach, 1937)

 

A) AVANT-PROPOS - LES METRES (en travaux)

B) FRAGMENTS CONSERVES PAR DES CITATIONS D'AUTEURS

41 - Héphestion VII,7

  
Voici bien longtemps, déjà, que je t’aimai, ô Athis…


42 - Plutarque Amatorius, 5 - Maxime de Tyr XXIV, 9 - Schol. Pindare, Pythique, II, 75

 Tu me semblais être encore une enfant toute petite, et sans grâce. [ou inhabile à l’amour]  

43 - Dion Chrysostome

   Je dis que plus tard encore quelqu’un se souviendra de moi…

44 - Maxime de Tyr XXIV, 9

   Eros a secoué mon âme comme le vent, qui vient de la montagne, tombe dans les chênes.

45 Anonyme (Chrysipe ?)

   Je ne sais ce que je dois faire : je sens deux âmes en moi.

46 - Anonyme

  Tu es venue : tu as bien fait. J’aspirais après toi : tu as allumé dans mon âme un désir qui la dévore. 

47 - Anonyme

  Reçois, ô Gyrinna, mon souhait de bienvenue : puisses-tu te réjouir (auprès de moi) aussi longtemps que tu m’as privée de ta présence !

48 - Galien, Exhortation à l'étude, 2

Celui qui est beau ne reste beau que le temps de le regarder ; celui qui est aussi vaillant, il l’est aujourd’hui et le sera demain.

C) FRAGMENTS CONSERVES PAR DES CITATIONS D'AUTEURS

49-50 - Appolonios Dyscole, Du pronom, 379 B (92,93)

1. Ce n’est pas vous qui pour moi…
2. Tant que vous le voudrez…

51 - Aelios Hérodien II, 912

Je n’essaierais pas de toucher le ciel, moi qui n’ai que deux coudées de haut ( ?)

52-53 Aelios Hérodien II, 932

1. Insensée, ne fais pas la fière à propos d’une bague !
2. Insensée, ne travaille pas ton âme opiniâtre…

54 - Aelios Hérodien II, 945

Moi, je veux étendre tes membres fatigués sur un matelas moëlleux

D) FRAGMENTS D'OXYRHINCHUS (du début du IIIe siècle)

55 - Oxy. Pap. 1232, col. I

… mais allons, mes aimées (cessons ces chants), car le jour est proche.

56 - Oxy. Pap. 1232, col. II-III, Testimonia : Athénée XI, 460 D

(Les noces d’Hector et d’Andromaque.)

…Il est venu en courant, Idaos… le prompt messager ; (il s’est dressé au milieu de la place)… et (dans toutes les cités de la Phrygie ?) et du reste de l’Asie est proclamée la gloire impérissable : « Hector et ses compagnons amènent de Thébée la sainte, et de Plakia aux sources jamais taries la délicate Andromaque aux yeux étincelants ; sur leurs vaisseaux, à travers la mer salée, ils portent, avec elle, un trésor de bracelets d’or et de pourpre, de broderies fleuries, d’ornements aux vives couleurs, et des coupes d’argent innombrables et de l’ivoire ! »
Ainsi dit le héraut. Et le père chéri (d’Hector) se lève en sursaut, et la nouvelle se répand parmi ses amis (?), dans la ville aux places spacieuses. Aussitôt les descendants d’Ilos attellent leurs mules aux chariots garnis de belles roues ; toute la foule des femmes et des vierges aux fines chevilles y prend place ; les filles de Priam ont leurs attelages séparés. De leur côté les hommes faits attellent les chevaux à leurs chars de guerre, tous les jeunes hommes les accompagnent. Un peuple immense (sort en fleuve de la cité ?)…
(Quand Hector et Andromaque), semblables aux dieux (montent sur leur char) tout le peuple (des Troyens et des Troyennes) les escorte vers la charmante Ilion ; … les jeunes filles…
… La myrrhe, la cannelle et l’encens s’élèvent à leur rencontre. Les femmes plus âgées poussent des cris joyeux ; tous les hommes faits entonnent un péan délicieux, aux sons perçants, invoquant le dieu qui frappe au loin, le dieu à la lyre harmonieuse, et ils célèbrent Hector et Andromaque pareils aux dieux.

 

E) FRAGMENTS RATTACHES AU LIVRE II SOUS RESERVES

57 Schol. Apollonius de Rhode, I, 727

   (Un tissu) où se mélangent des couleurs de toute espèce.

58 - Choeroboscos

  Texte trop incertain pour être traduit (A.P.)

59 - Anonyme, Etym. Magnum, p. 117, 14

   Le sommeil noir se répandit sur leurs yeux.

accueil

Tout et Rien sur Sappho de Lesbos

bibliothèque lesbienne par auteurs

musée lesbien

sexualité et saphisme. Ici dessin d'Ange et Damnation

 
   

Bibliosapphisme francophone :

index des auteurs anciens - bibliosapphisme des XVI au XVIIIe s. - bibliosapphisme à partir du XIXe siècle

Alcée-Sapho--texte établi et traduit par Théodore Reinach Membre de l'Institut avec la collaboration de Aimé Puech-cinquième tirage- Paris- Les Belles Lettres-1989 (première édition 1937).

Liens lesbiens :
???

   
www.saphisme.com
Page entoilée le 20/02/2006 et mise à jour le 13/03/2010

© Copyright 1999-2010

pour écrire à la webmastrice : contact@saphisme.com

Édition sur le net :

- des traducteurs et commentateurs francophones de Sappho de Lesbos
- de textes littéraires ou scientifiques qualifiés de lesbiens par abus de langage
- d'une iconographie et d'une pinacothèque dénommées pompeusement "musée lesbien".


Par passion livresque, sapphique, lesbienne, littéraire et pour tuer le temps.